Puzzle n° 21

Colonne Morris, boulevard des Capucines, 1880 Par Jean Béraud (1849-1935)

La vie parisienne à la Belle-Époque

Post-impressionniste, Jean Béraud (1849-1935) n’a pas cherché à révolutionner les arts visuels – se satisfaisant des techniques qui avaient été mises au point par les peintres modernes qui s’étaient opposés à la peinture académique. – Cependant, outre son désintérêt notoire pour la recherche esthétique, l’œuvre de ce peintre de genre qui aimait représenter les mœurs de la vie parisienne – avec la patine du temps, aura pris une dimension historique : sa peinture finissant par acquérir une perspective documentaire…

Chroniqueur de la vie parisienne, Béraud a représenté les habitant(e)s dans leur cadre de vie : les Grands boulevards, les parcs, les champs de course ; et aussi, dans la proximité des monuments les plus emblématiques de la Ville Lumière ; l’arc de Triomphe, la tour Eiffel, la colonne Morris…

Jean Béraud (1849-1935) a magnifié la colonne Morris – ce monument exclusivement dédié à la liberté d’expression conquise dans le prolongement de la Révolution française ; le peintre-témoin de la vie parisienne aura hissé la colonne dédiée à la promotion du spectacle vivant, au même niveau que l’obélisque de Louxor fixé sur la place de la Concorde…

Républicain, l’artiste a voué un culte aux bistrots parisiens dont il a fait nombre d’interprétations, défendant l’idée que les citoyens et les citoyennes, dans des lieux publics où l’on pouvait consommer de l’alcool, devaient pouvoir échanger librement des idées ; convaincu, avec l’écrivain Hippolyte Castille (1820-1886) – que : « Les cafés et les cabarets sont les salons de la démocratie »

Ce tableau intitulé Colonne Morris, boulevard des Capucines, 1880 Par Jean Béraud (1849-1935) est conservé au : Walters Art Museum, Baltimore, Maryland, United states

 

Temps écoulé 00:00

Bravo !

Vous avez résolu ce puzzle en 00:00 !

Nos autres puzzles disponibles

Les raboteurs de parquet, 1875 Par Gustave Caillebotte (1848-1894) Sur la terrasse, 1874 Par Berthe Morisot (1841-1895) Tournée du Chat Noir de Rodolphe Salis, 1896 Par Alexandre Steinlen (1859-1923) Femme nue tenant un livre, 1924 Par Félix Vallotton (1865-1925) Nu couché (sur le côté gauche), 1917 Par Amedeo Modigliani (1884-1920) Sur la plage, Trouville, 1887 Par Eugène Boudin (1824-1898) Une élégante sur la plage de Trouville, 1885 Par Jean-Louis Forain (1852-1931) La place Morny à Deauville, 1929 Par Lucien Adrion (1889-1953) La Femme à la vague, 1868 Par Gustave Courbet (1819-1877) Le Printemps (Jeanne Demarsy), 1881 Par Édouard Manet (1832-1883) L’Angélus, 1857-1859 Par Jean-François Millet (1814-1875) La table de travail, 1926 Par Pierre Bonnard (1867-1947) La Maison blanche, la nuit, 1890 Par Vincent van Gogh (1853-1890) Affiche Au Bon Marché, 1870 Par Publicité Wallace Satie écoutant Stéphanie Nantas jouer Bach, 1894 Par Santiago Rusinol (1861-1931) La Samaritaine, 1870 Auteur inconnu Des glaneuses, 1857 Par Jean-François Millet (1814-1875) Michèle Morgan, 1942 Par Moïse Kisling (1891-1953) La petite châtelaine à la natte courbée, 1892-1893 Par Camille Claudel (1864-1943) La Liberté guidant le peuple, 1830 Par Eugène Delacroix (1798-1863) Colonne Morris, boulevard des Capucines, 1880 Par Jean Béraud (1849-1935) Un balcon à Paris, 1880 Par Gustave Caillebotte (1848-1894) Halme, 1938 Par Paul Klee (1879-1940) Le bureau de coton à La Nouvelle-Orléans, 1873 Par Edgar Degas (1834-1917) La tireuse de carte (ou l’avenir dévoilé), 1912 Par Suzanne Valadon (1865-1938) Maternité, 1890 Par Mary Cassatt (1844-1926) Bonaparte franchissant le Grand Saint-Bernard, 1801 Par Jacques-Louis David (1748-1825) La visite du médecin-chef à l’hôpital, 1889 Par Luis Jiménez Aranda (1845-1928) Ludwig van Beethoven composant la Missa Solemnis, 1820 Par Joseph Karl Stieler (1781-1858) Jeune femme nue au miroir, 1515 Par Giovanni Bellini (1425-1516) Le martyre de saint Denis, 1874/1888 Par Léon Bonnat (1833-1922) Arthur Rimbaud, vers 1872 Par Étienne Carjat (1828-1906)
Aller au contenu principal